Après l’orage, La pluie féconde,

Il savait…

Et moi, Je vacille…

Les mots conduisent aux maux,

On ne se débarrasse pas….

De vagues balbutiements,

De brèves notes,

Des odes…..

Assise sur un beau tronc vernis de mousse,

J’écoute