De vagues balbutiements,

De brèves notes,

Des odes champêtres,

Des lalalies charmantes,

Dans le paysage morne et comme en arrêt,

Comme en apnée, comme à l’agonie…

Les moutons viennent bouleverser ce microcosme…

La poésie, on peut la faire sourdre comme Moïse…

Elle nous envahit…

Elle nous aide à voir en avant,

A se projeter vers le Futur…

Pointe Sèche , cuvette de 10 cm x 10 cm

Message du 18 Novembre 2020

2 Commentaires

N'hésitez-pas à contribuer !

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte